Demande demo Numero Vert

ERP, la solution progicielle préférée du tiers des décideurs IT

Selon une étude menée par Celge.fr (comparateur de progiciels de gestion), 35% des décideurs IT français envisagent d’orienter leurs dépenses progicielles vers des solutions ERP. Objectif : optimiser les processus de gestion et favoriser l’homogénéité des informations.

 

Les ERP, bien plus que de simples logiciels

Pour 2017, le tiers des décideurs IT en France souhaitent investir dans des solutions de gestion intégrées de type ERP. Et pour cause, ils estiment que ce type de progiciel constitue un enjeu capital dans le bon fonctionnement et la gestion de toute entreprise. Les besoins concernent notamment la gestion commerciale (pour 12% des sondés), la gestion par affaires, ainsi que la gestion de production (pour 9% des décideurs IT chacune). Concernant les progiciels de gestion financière, les besoins correspondent, en revanche, à des solutions dédiées à la paie et aux RH (pour 14% des sondés), à la comptabilité et à la trésorerie (respectivement pour 9% et 4% des décideurs IT).

Si les solutions ERP sont aussi plébiscitées, c’est avant tout pour leurs nombreux avantages. En effet, elles contribuent à faciliter l’intégrité du système d’information, à optimiser les communications internes et à améliorer la productivité. Ce type de progiciels de gestion est, alors, un levier important dans la prise de décision.

 

15% des dépenses progicielles pour instaurer une relation de confiance

Les solutions ERP ne sont pas les seuls investissements incontournables en matière d’outils de gestion. Les nouvelles générations d’outils CRM sont, également, privilégiées, compte tenu des impératifs de mobilité des entreprises. Ainsi, 23% des décideurs IT français n’hésitent pas à prioriser les solutions de gestion annexes dans leurs budgets progiciels, dont 14% en faveur du CRM. Grâce à ce type de solutions technologiques, les entreprises peuvent notamment améliorer la satisfaction et la fidélisation de leurs clients, optimiser leurs actions marketing, automatiser la gestion des ventes et instaurer des stratégies de service après-vente.

A noter enfin que 12% des sondés investissent dans des logiciels spécialisés, notamment de type GED, dont 7% en faveur de la dématérialisation des documents.

Laisser un commentaire